Kop Breizh

Supporters de l'équipe de Bretagne de football
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Kosovo veut jouer sans l'accord de la Serbie

Aller en bas 
AuteurMessage
Breizhcymru

avatar

Nombre de messages : 288
Age : 52
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Le Kosovo veut jouer sans l'accord de la Serbie   Mar 9 Oct 2007 - 20:26

Le secrétaire général de la Fédération Serbe de Football, Zoran Laković, a déclaré le 5 octobre 2007 que "le Kosovo ne pouvait disputer des matches internationaux qu'avec l'aval de l'UEFA et de la FIFA". Il a ensuite indiqué que le Kosovo avait déjà disputé deux rencontres, l'une contre l'Albanie et l'autre contre l'Arabie Saoudite (15 juin 2007 à Ankara), et prévoyait de jouer en Allemagne prochainement. "La Fédération de Football de Serbie va vigoureusement protester auprès de l'UEFA et de la FIFA, afin qu'ils protègent les droits de notre fédération" a conclu Monsieur Laković.

Pour la Serbie, le Kosovo fait toujours partie intégrante de son territoire alors que les albanais du Kosovo, qui représentent 90% de la population, réclament l'indépendance. Il est à noter qu'il semble très improbable que le Kosovo affronte l'Allemagne, la Fédération allemande (le DFB) refusant d'affronter des sélections régionales.

Le 21 February 2006, une délégation de la Fédération régionale du Kosovo (le coordinateur Fadil Vokri* et le porte parole Fazil Berisha) avait rencontré, à Zürich, des représentants de la FIFA, notamment le Turc Senes Erzik, membre du Comité Exécutif de la FIFA et premier vice-président de l'UEFA. Mr Erzik indiqua alors que, selon l'Article 10 des statuts de la FIFA, toute fédération responsable de l'organisation du football dans son propre pays peut devenir membre de la FIFA, précisant néanmoins que le terme pays était défini comme "étant reconnu par la communauté internationale".

La délégation du Kosovo accepta cette explication et indiqua qu'elle était venue pour ne discuter que de problèmes ayant trait au football, concernant notamment les difficultés que rencontrent les clubs et joueurs du Kosovo. En effet, il semble qu'il y ait un problème récurant pour obtenir des lettres de sortie de la Fédération Serbe pour des transferts vers l'étranger. La FIFA a alors demandé un dossier à ce sujet afin de pouvoir envisager des solutions.

Dans un autre registre, suite aux conflits des Balkans dans les années 90, des familles durent s'exiler. C'est ainsi que des jeunes comme Valon Behrami et Blerim Dzemaili ont émergé, jouant la coupe du Monde 2006 pour… la Suisse. Le malheur des uns fait le bonheur des autres, ce n'est pas le sport français qui démentira ce proverbe. D'ailleurs, il est enfin bon de rappeler qu'une délégation du Kosovo avait rencontré le directeur général adjoint de la Fédération Française de Football, en février 2001 à Paris.

* Fadil Vokri est un ancien joueur de Partizan Belgrade, Fenerbahçe, Nîmes, Bourges et Montluçon.

Pour élargir le sujet : http://mr-suaudeau.football.fr/2006/10/07/56-uefa-l-europe-en-expansion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizhcymru

avatar

Nombre de messages : 288
Age : 52
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Le Kosovo veut jouer sans l'accord de la Serbie   Mar 16 Oct 2007 - 18:27

"il est enfin bon de rappeler qu'une délégation du Kosovo avait rencontré le directeur général adjoint de la Fédération Française de Football, en février 2001 à Paris" : pour plus d'exactitude, j'ai retrouvé dans mes archives un compte rendu du bureau fédéral de la FFF en date du 21 février 2003 (donc ce n'est pas 2001) qui relate ce rendez-vous.

Je tiens à préciser que trois mois avant, le 20 novembre 2002 au Stade de France, la France avait disputé un match contre la... Yougoslavie. Les dirigeants français n'avaient pas dû parler du Kosovo aux dirigeants yougoslaves... Je ne crois pas que la FFF aurait aimé une rencontre de ce genre dans son dos avec une région secessionniste, ce qui N'EST PAS le cas de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizhcymru

avatar

Nombre de messages : 288
Age : 52
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Le Kosovo veut jouer sans l'accord de la Serbie   Lun 21 Juil 2008 - 21:02

Le conflit Kosovo v Serbie se poursuit, notamment en matière sportive. Le 15 juillet 2008, la Fédération Kosovar de Football déclarait que "l'équipe nationale de football du Kosovo rencontrerait l'équipe du Brésil Olympiques en match amical", le vendredi 25 juillet 2008, en Suisse.

Le 16 juillet, la Ministre de la Jeunesse et des sports de la République de Serbie, Snežana Samardžić-Marković, démentait ces informations venant de Priština (capitale du Kosovo). "Tant que l'ONU ne reconnait pas le Kosovo – et cela n'arrivera jamais – nous aurons une relation conflictuelle à ce sujet avec les fédérations [de sports] internationales," a t'elle déclarée à l'agence de presse Beta.

Le Secrétaire Général de la Fédération Serbe de Football (FSS), Zoran Laković, a indiqué que la représentente du Programme de Développement de la FIFA, Madame Eva Pasquier, l'avait informée de la demande de Priština à la FIFA, "mais que celle-ci n'avait pas été prise en considération".

Dans l'intervale, la FSS avait envoyé un courrier à son homologue brésilienne pour lui indiquer que le Kosovo n'était pas un membre de la FIFA et qu'il ne pouvait disputer de matches internationaux sans l'accord de la FSS. Il faut préciser que la République du Brésil n'a pas reconnue l'indépendance du Kosovo.

Néanmoins, la Fédération Kosovar ne désarme pas et envisage deux rencontres en Suisse, la première contre le Bénin le 20 août, la seconde face à l'Arabie Séoudite le 24 août.

Enfin, la Fédération Internationale de Volleyball a suspendue la Fédération Albanaise de Volleyball - jusqu'à nouvel ordre - après que cette dernière ait organisée des rencontres avec la fédération non-reconnue du Kosovo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizhcymru

avatar

Nombre de messages : 288
Age : 52
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Le Kosovo veut jouer sans l'accord de la Serbie   Mer 26 Nov 2008 - 0:01

La FIFA interdit un match entre la Serbie et la Republika Srpska


La Fédération internationale de football (FIFA) a interdit mardi 28 octobre la tenue d’un match amical opposant la sélection nationale de Serbie à une sélection de joueurs serbes originaires de Republika Srpska, l’entité serbe de Bosnie-Herzégovine. La FIFA a évoqué « une situation politique complexe » pour justifier sa position.

La Fédération de football de Republika Srpska a fait appel de cette décision et exige une explication de la part de la FIFA et de l’UEFA, d’après les propos tenus par son secrétaire général Rodoljub Petković, relayés par les médias de Republika Srpska.

Petković a expliqué à la presse qu’il espérait toujours que le match ait lieu et a ajouté qu’un autre match amical était en préparation contre la sélection nationale de Macédoine.

La rencontre entre la Serbie et la Republika Srpska avait auparavant été approuvée par la Fédération de football de Bosnie-Herzégovine, en dépit de fortes protestations des responsables bosniaques, ainsi que des médias de Fédération.

Ils affirment en effet qu’une telle rencontre, si elle avait lieu, représenterait une preuve supplémentaire des velléités séparatistes de l’entité serbe, et de sa volonté de se couper définitivement du reste de la Bosnie-Herzégovine.

Les inquiétudes autour du séparatisme serbe se sont accrues ces deux dernières années compte tenu du climat politique très tendu entre les leaders politiques des différentes communautés, et de la paralysie politique, économique et institutionnelle dans laquelle le pays est plongé depuis plusieurs années. C’est ce contexte difficile qui a probablement poussé la FIFA à ne pas autoriser la tenue de ce match.

Toutefois, Rodoljub Petković a rappelé qu’il existait d’autres régions en Europe occidentale, comme la Catalogne ou le Pays Basque, qui possèdent leurs propres équipes sportives, et qui participent à des rencontres amicales contre d’autres sélections nationales reconnues par la FIFA.

Traduit par Loïc Tregoures

http://balkans.courriers.info/article11511.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizhcymru

avatar

Nombre de messages : 288
Age : 52
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Le Kosovo veut jouer sans l'accord de la Serbie   Jeu 11 Déc 2008 - 2:06

"Le Monde" du 2 décembre 2008

Le football belge scindé en deux ?


Dans une Belgique qui cherche les derniers signes de sa cohésion, le football joue un rôle particulier. L'équipe nationale, les "Diables rouges", a longtemps semblé fédérer Flamands et Wallons, du moins tant que ses performances faisaient oublier les éléments qui, jour après jour, s'additionnaient pour mettre en question la réelle volonté de vivre ensemble des communautés belges.

Le lent déclin de l'équipe, qui ne s'est qualifiée ni pour le dernier Mondial ni pour le dernier Euro, a mis à mal ce symbole de la "Belgique de papa", devenue un Etat fédéral sous tension.

D'autant que la politique vient de s'immiscer dans le fonctionnement du sport le plus populaire du royaume, et d'obtenir une mini-scission, qui apparaît comme le prélude au grand schisme de cette discipline. Même si, pour l'heure, la partition ne touche pas encore le football professionnel.

Il y a quelques jours, à l'issue d'un vote serré - 11 pour, 10 contre, une abstention -, l'Union belge de football a donné son feu vert à la création d'une Ligue flamande (VZW). C'était le souhait du ministre régional flamand des sports, Bert Anciaux. Cet autonomiste de gauche avait annoncé que, une fois ce premier pas franchi, il arroserait les clubs de sa communauté d'argent destiné à la formation et aux infrastructures.

Le processus a été retardé par les hésitations des clubs de Bruxelles, région-capitale bilingue. Ils refusaient pour la plupart d'opter pour une communauté. Finalement, le ministre a gagné la partie, plongeant l'Union belge dans une situation proprement surréaliste. Car le pendant "naturel" de la VZW, à savoir une Ligue rassemblant francophones et germanophones, ne verra pas le jour : les clubs du sud de la Belgique n'ont reçu aucune garantie financière du ministre régional wallon des sports...

A l'avenir, seules la première et la deuxième division du championnat belge, professionnelles, resteront unitaires. Intenable ? Les dirigeants du Standard de Liège, champion national sortant, le pensent et évoquent l'entrée de leur club en Ligue 1... française.

Pendant ce temps, la Belgique attend un avis de l'UEFA, l'instance dirigeante du football européen, et est candidate à l'organisation d'un Mondial en 2018...

Jean-Pierre Stroobants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Kosovo veut jouer sans l'accord de la Serbie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Kosovo veut jouer sans l'accord de la Serbie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment jouer sans Fonua ?
» Alain Traoré: jouer contre le réal est un rêve de gamin
» Fred Couples et ses petits trucs en plus....
» CLUB SANG ET OR
» Salon du bateau a flot!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kop Breizh :: Skipailh Breizh / La sélection bretonne-
Sauter vers: