Kop Breizh

Supporters de l'équipe de Bretagne de football
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Basques, Catalans et Galiciens jouent l’attaque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iwerzhon
Admin
avatar

Nombre de messages : 298
Age : 30
Localisation : Bro Dreger
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Basques, Catalans et Galiciens jouent l’attaque   Lun 7 Jan 2008 - 16:46

Citation :
Sports
Basques, Catalans et Galiciens jouent l’attaque contre la sélection espagnole

L’Euro 2008 sera-t-il la dernière grande compétition de football disputée par une sélection nationale espagnole unie ? Les revendications des communautés de Catalogne, de Galice et du Pays basque en matière de sport ont franchi, le 29 décembre à Bilbao, un cap symbolique. En signant la déclaration de San Mamés, les représentants des trois gouvernements autonomes cherchent à accélérer la reconnaissance de leurs sélections «nationales» respectives. En marge du match Pays basque-Catalogne (1-1), Miren Azkarate et Anxela Bugallo, ministres basque et galicien de la Culture, et Josep-Lluís Carod-Rovira, vice-président de la generalitat de Catalogne, ont approuvé un texte rappelant que leurs communautés «détiennent […] la compétence exclusive pour la promotion du sport» et annonçant que «dans le cadre de cette compétence […] seront promues la participation de leurs propres clubs et fédérations au plus haut niveau de compétition, ainsi que la pleine implication de leurs propres fédérations dans les fédérations internationales».

Reconnaissance. La promotion des clubs visée par le texte laisse dubitatif. La participation aux compétitions européennes passe par la qualification dans un championnat national. On imagine mal le FC Barcelone, l’Athletic Bilbao ou le Deportivo La Corogne quitter la Liga espagnole pour jouer des compétitions régionales de peu d’envergure. En revanche, la reconnaissance d’une sélection nationale de foot est un véritable cheval de bataille pour ces trois communautés qui jouissent des statuts d’autonomie les plus avancés d’Espagne. Le sujet a cristallisé les passions. En octobre 2006, un premier match entre Basques et Catalans a donné lieu à des revendications nationalistes en présence des présidents des deux gouvernements autonomes. En juin 2007, au Venezuela, l’équipe basque s’affichait derrière une banderole «Nous sommes une nation : officialisation !» En septembre, le dépôt d’une proposition de loi pour la reconnaissance des équipes par des nationalistes catalans a provoqué des incidents au Parlement de Madrid. Des députés catalans et basques enfilant la tenue de leur sélection pendant qu’un député du Parti populaire (droite) montait à la tribune vêtu du maillot espagnol.

Une telle reconnaissance serait-elle une catastrophe sportive pour l’Espagne ? Pas nécessairement. Si quelques Catalans de haut niveau émergent encore dans un FC Barcelone mondialisé, la Selección ne puise plus guère dans les réservoirs galicien ou basque dont les clubs jouent les utilités en Liga. De plus, la mauvaise entente entre joueurs de régions différentes est régulièrement avancée pour expliquer les contre-performances récurrentes de l’équipe nationale. Sportivement toujours, les sélections autonomes sont prêtes. Ces dernières saisons, les Basques ont battu la Bulgarie, l’Uruguay ou le Nigeria alors que les Catalans l’ont emporté face au Chili et à l’Equateur. Les opinions publiques sont disposées à se ranger derrière de nouvelles couleurs. On est allé jusqu’à brûler un drapeau espagnol, fin décembre, dans le stade de Bilbao.

Affiliation. Reste à convaincre les dirigeants du foot international. Pour adhérer à la Fifa, la fédération d’une région doit se prévaloir de l’autorisation de la fédération de l’Etat dont elle dépend. Cette disposition a permis, en 2004, l’adhésion de la Nouvelle-Calédonie. Autre condition : une fédération n’est admise qu’après affiliation à une confédération continentale. Or l’UEFA a modifié ses statuts en 2002 afin que seules les fédérations d’«Etats indépendants reconnus par l’ONU» soient admises. Une modification apportée pour faire obstacle à l’adhésion de Gibraltar sous la pression de… l’Espagne.

A nous de se bouger en France également... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kop-breizh.org
naonedad

avatar

Nombre de messages : 1039
Localisation : Bro Naoned
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Basques, Catalans et Galiciens jouent l’attaque   Mar 8 Jan 2008 - 0:05

http://www.liberation.fr/actualite/sports/301874.FR.php

pour ceux qui veule réagir !

et on se motive pour le 20 mai 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizhcymru

avatar

Nombre de messages : 288
Age : 52
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Basques, Catalans et Galiciens jouent l’attaque   Mar 8 Jan 2008 - 0:39

naonedad a écrit:
http://www.liberation.fr/actualite/sports/301874.FR.php

pour ceux qui veule réagir !

et on se motive pour le 20 mai 2008

Il si la FFF fait des difficultés aux Bretons à cause de ce qui se passe en Espagne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizhcymru

avatar

Nombre de messages : 288
Age : 52
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Catalunya-Argentina le 24 mai au Camp Nou   Mar 29 Avr 2008 - 0:28

Le 29 février 2008, le conseil d’administration de la Fédération espagnole de football, présidé par Angel María Villar, a autorisé la rencontre amicale entre les sélections de Catalunya et d’Argentine. Le match se jouera le samedi 24 mai prochain (et non le 25 mai) au Camp Nou. De cette manière, Messi et Milito joueront au Camp Nou avec le maillot de leur équipe nationale. Le match se déroulant juste avant le championnat d’Europe des nations, la sélection catalane sera privée des joueurs déjà convoqués avec l’Espagne.

http://www.fcbarcelonaclan.com/news,catalunya-argentina-le-25-mai-au-camp-nou,7092.html
http://www.elconfidencial.com/cache/2008/01/10/84_cataluna_jugara_amistoso_argentina_visto_bueno.html
http://www.elmundo.es/elmundo/2008/02/28/barcelona/1204215472.html

Il faut noter que les deux sélections s'étaient déjà rencontrées, le 29 décembre 2004 au Camp Nou (victoire argentine 0-3). Déjà, à l'époque la Fédération catalane avait payé 1 millions d'euros de cachet aux Argentins. Ils vont remettre ça cette année. C'est exhorbitant. C'est ce qu'avait payée la FFF pour le France / Argentine du 7 février 2007... Les catalans pensent faire un bénéfice de 300 à 400.000 euros sur ce match, avec un Camp Nou plein (98.000 places).

Pour la Bretagne, avec la Beaujoire qui ne fait que 38.285, ce serait bien moins évident en jouant le Brésil ou l'Argentine à ces tarifs là, à moins qu'un mécène ou une chaîne de télé fasse monter la sauce.

38.000 x 30 euros la place = 1,1 M d'euros, ça paierait le cachet des Argentins à La Beaujoire...
98.000 x 30 euros la place au Camp Nou = 2,9 M d'euros. Mais alors, que font les catalans pour ne faire que 400.000 euros de bénéfice ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizhcymru

avatar

Nombre de messages : 288
Age : 52
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Basques, Catalans et Galiciens jouent l’attaque   Mer 23 Juil 2008 - 21:10

For the record, voici un article, toujours de Libération, ce cher quotidien libre penseur, datant du vendredi 10 décembre 2004. La Fédération Internatinoal de Roller Skating avait une question à soulever à l'époque : Ratifier ou non la demande d'indépendence sportive de la Catalogne, pour participer en tant que Fédération Catalane aux compétitions internationales de Roller Skating. L’importance de cette question avait provoqué le déplacement des médias politiques espagnols...
______________________________________________________________________________________________________

La Catalogne demande son indépendance pour le roller


Imagine-t-on un match officiel opposant l’Espagne à la Catalogne ? C’est un peu comme si, en compétition internationale, la France se mesurait à la Corse ou l’Italie à la Lombardie. Sur le papier, cette absurdité est devenue imaginable. Du moins pour ce qui concerne le hockey sur patins à roulettes, le rink-hockey. Ce sport non olympique, méconnu du grand public, est devenu le vecteur d’espérance d’une vieille revendication de la Catalogne, une des dix-sept régions espagnoles, qui rêve de sélections catalanes dans les compétitions officielles

Une exigence à laquelle les indépendantistes basques se sont ralliés, mais que Madrid juge inacceptable : « Cela remettrait en cause l’unité nationale. » Des équipes de Catalogne (foot, basket, hand...) disputent certes, de temps à autre, des rencontres amicales contre d’autres pays. Mais jamais, jusqu’à présent, le seuil du tournoi officiel n’a été franchi. Or le match qui opposera la Catalogne à l’Australie, samedi à Macau (Chine) dans le cadre du « Mondial B » de rink-hockey, a ouvert la boîte de Pandore. Si, comme c’est probable, cette équipe « inédite » se qualifiait pour la phase finale à San Jose (Californie) en 2005, la situation serait détonante, car les Catalans pourraient affronter la sélection espagnole, déjà qualifiée. Ironie de l’histoire, cette dernière est composée en bonne partie de patineurs d’origine catalane.

A l’origine de ce casse-tête, la « reconnaissance provisoire » de la sélection catalane, en mars, par la Fédération internationale (Firs), forte d’une cinquantaine de nations. Une décision imputable à son président d’origine catalane, Isidre Oliveras. La prochaine étape aura lieu fin novembre à Fresno (Etats-Unis), où le congrès de la Firs devra ratifier ou infirmer l’entrée de la fédération catalane."
______________________________________________________________________________________________________

Lors du congrès de la FIRS, l’admission définitive de la CRSF (Fédération Catalane de Roller Skating) en tant que membre national autonome fut rejetée. 114 votes contre l’inclusion de la CRSF, 8 pour et 2 votes blancs. Isidro Oliveras, ancien Président de la FIRS (et pour le projet d’une fédération catalane adhérente) présenta sa démission à la fin de ce congrès laissant place à l’argentin Ernesto Gonzalez Molina jusqu’à l’élection d’un nouveau président.

Lien pour la reconnaissance :
http://catalanhockey.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mab Kerne



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Basques, Catalans et Galiciens jouent l’attaque   Ven 25 Juil 2008 - 0:10

Breizhcymru a écrit:
For the record, voici un article, toujours de Libération, ce cher quotidien libre penseur, datant du vendredi 10 décembre 2004. La Fédération Internatinoal de Roller Skating avait une question à soulever à l'époque : Ratifier ou non la demande d'indépendence sportive de la Catalogne, pour participer en tant que Fédération Catalane aux compétitions internationales de Roller Skating. L’importance de cette question avait provoqué le déplacement des médias politiques espagnols...
______________________________________________________________________________________________________

La Catalogne demande son indépendance pour le roller


Imagine-t-on un match officiel opposant l’Espagne à la Catalogne ? C’est un peu comme si, en compétition internationale, la France se mesurait à la Corse ou l’Italie à la Lombardie. Sur le papier, cette absurdité est devenue imaginable. Du moins pour ce qui concerne le hockey sur patins à roulettes, le rink-hockey. Ce sport non olympique, méconnu du grand public, est devenu le vecteur d’espérance d’une vieille revendication de la Catalogne, une des dix-sept régions espagnoles, qui rêve de sélections catalanes dans les compétitions officielles

Une exigence à laquelle les indépendantistes basques se sont ralliés, mais que Madrid juge inacceptable : « Cela remettrait en cause l’unité nationale. » Des équipes de Catalogne (foot, basket, hand...) disputent certes, de temps à autre, des rencontres amicales contre d’autres pays. Mais jamais, jusqu’à présent, le seuil du tournoi officiel n’a été franchi. Or le match qui opposera la Catalogne à l’Australie, samedi à Macau (Chine) dans le cadre du « Mondial B » de rink-hockey, a ouvert la boîte de Pandore. Si, comme c’est probable, cette équipe « inédite » se qualifiait pour la phase finale à San Jose (Californie) en 2005, la situation serait détonante, car les Catalans pourraient affronter la sélection espagnole, déjà qualifiée. Ironie de l’histoire, cette dernière est composée en bonne partie de patineurs d’origine catalane.

A l’origine de ce casse-tête, la « reconnaissance provisoire » de la sélection catalane, en mars, par la Fédération internationale (Firs), forte d’une cinquantaine de nations. Une décision imputable à son président d’origine catalane, Isidre Oliveras. La prochaine étape aura lieu fin novembre à Fresno (Etats-Unis), où le congrès de la Firs devra ratifier ou infirmer l’entrée de la fédération catalane."
______________________________________________________________________________________________________

Lors du congrès de la FIRS, l’admission définitive de la CRSF (Fédération Catalane de Roller Skating) en tant que membre national autonome fut rejetée. 114 votes contre l’inclusion de la CRSF, 8 pour et 2 votes blancs. Isidro Oliveras, ancien Président de la FIRS (et pour le projet d’une fédération catalane adhérente) présenta sa démission à la fin de ce congrès laissant place à l’argentin Ernesto Gonzalez Molina jusqu’à l’élection d’un nouveau président.

Lien pour la reconnaissance :
http://catalanhockey.blogspot.com/


Oui dommage que LE GRAET quand il était Président de la Ligue ait + pensé à son EN AVANT qu'à LA BRETAGNE .

Enfin oui ce peut etre un filon (rien à voir avec François ) à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bern1954

avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Basques, Catalans et Galiciens jouent l’attaque   Dim 14 Déc 2008 - 2:48

Voici les dates des matches des fédérations autonomes d'Espagne en ce mois de décembre 2008 :

Mardi 23 décembre : Pays Basque v Iran à Bilbao
Samedi 27 décembre : Galice v Chili à La Corogne (20h45)
Dimanche 28 décembre : Catalogne v Colombie à Barcelone (19h00)

Les rencontres devraient être retransmises en direct sur les chaînes ETBI (Pays Basque), TVGI (Galice) et TVCI (Catalogne), lesquelles sont présentes sur le bouquet Canalsat.

Quant aux prix des places au Camp Nou de Barcelone, ils seront entre 8 et 30 euros (8, 12, 15, 20, 25, 30).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Markadet



Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Basques, Catalans et Galiciens jouent l’attaque   Mer 28 Jan 2009 - 20:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizhcymru

avatar

Nombre de messages : 288
Age : 52
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Basques, Catalans et Galiciens jouent l’attaque   Mer 16 Déc 2009 - 20:06

Pas de match cette année pour la Galice. C'est la crise et son gouvernement est repassé à droite (ce dernier a clairement exprimé ne pas vouloir payer). La Galice avait déboursée 200.000 euros pour le cachet du Cameroun en 2007... Cette année, ils ne semblent pas avoir de sponsors pour faire un match.

L'Andalousie non plus ne fera pas de match, aussi pour raisons économiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Basques, Catalans et Galiciens jouent l’attaque   

Revenir en haut Aller en bas
 
Basques, Catalans et Galiciens jouent l’attaque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» attaque et refus du leurre de surface
» attaque en surface d'un brochet
» attaque d'une cuillère
» Cols basques
» attaque silure à la cuillére filmé en direct

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kop Breizh :: Skipailh Breizh / La sélection bretonne-
Sauter vers: